Mots difficiles : Consultez le dictionnaire accessible depuis le menu ci-contre...

Aristoloche pistoloche

Aristoloche pistoloche
Aristolochia pistolochia
Famille : Aristolochiacées
Vue panoramique : Aristoloche pistoloche 



Description :

L’Aristoloche pistoloche est une plante vivace, à racine fibreuse disposée en faisceau et mesurant entre 20 et 50 cm de hauteur. Elle est couverte de poils raides très courts. Les tiges sont cylindriques, étalées-dressées, simples ou rameuses. Les feuilles sont simples, alternes, triangulaires en forme de cœur, presque sessiles ou brièvement pétiolées et à bords dentelés. En dessous les nervures sont saillantes et rudes. Les fleurs, de couleur brunâtre, sont solitaires et dépassent les feuilles. Elles sont portées par un pédoncule bien plus long que le pétiole des feuilles. Le fruit est une capsule pendante en forme de poire.

Photos JPB

Synonymes :

Pistoloche, Pistoloche de Narbonne, Aristoloche garante des accouchements.

Floraison :

D'avril à juin.

Habitat :

Sols rocheux, surtout calcaires, pelouses et coteaux arides, garrigues, cultures et friches méditerranéennes.

Usage Scientifique :

A ne pas confondre avec l'Aristolochia rotunda qui a les feuilles arrondies et non dentelées.
Néanmoins, les deux espèces sont toxiques...L'étymologie du nom vient du grec (aristos lokhos : le meilleur accouchement ???) et serait lié aux usages traditionnels de la plante reconnue pour ses propriétés abortives et emménagogues. Le rhizome tuberculé était alors utilisé et provoquait de violentes contractions abdominales dues à l'acide aristolochique et dérivés voisins dont l'aristolochine, un alcaloïde (hautement ?) toxique...mais il semblerait qu'il n'y ait jamais eu d’empoisonnement aigu reconnu par la faculté.

Commentaire :

Le parfum est assez repoussant mais attire les pollinisateurs qui restent prisonniers temporairement de la fleur où ils trouvent le gîte et le couvert pendant la fécondation puis repartent visiter une autre fleur et recommencent....
Les chenilles de trois beaux papillons très rares grignotent les feuilles d'aristoloches dans les régions plus méridionales. Il s’agit de l’Archon apollinus (Faux Apollon), de la Zerynthia rumina (la Proserpine) et de la Zerynthia polyxena (la Diane).

Date de prise de vue : 06/05/2012
Lieu de prise de vue : 26340 Saillans


Recherche...interrogation


panoflore

Attention : Le soin par les plantes est une pratique reconnue depuis l'antiquité mais il ne remplace pas une visite chez le médecin.

Dictionnaire


Contient 185 définitions


Floramyno sur smartphone


Explications ici.

À voir...interrogation

bretagne
Bretagne
reunion
Réunion