Mots difficiles : Consultez le dictionnaire accessible depuis le menu ci-contre...

Aconit tue-loup

Aconit tue-loup
Aconitum lycoctonum
Famille : Renonculacées
 



Description :

L’Aconit tue-loup est une plante herbacée vivace mesurant entre 0,40 m et 1 m de hauteur. La tige est dressée, pleine et cylindrique. Elle est pubescente. Les feuilles sont grandes, palmées et profondément découpées en 5 à 7 folioles qui sont elles aussi très découpées. Les fleurs, de couleur jaune pâle, sont plus hautes que larges et sont en forme de casque avec à l’intérieur plus d’une dizaine d’étamines à anthères jaunes puis noires. Les fleurs sont regroupées en grappe simple ou composée au sommet de la tige. Elles sont plus ou moins velues. Le fruit est formé de 2 ou 3 follicules en forme de gousse.

Photos JPB

Synonymes :

Cape de moine, Aconit jaune, Capuchon de moine, Capuchon-jaune, Tue-loup, Coquelichon jaune, Coqueluchon d'Allemagne, Etrangle-loup, Herbe aux loups, Tue-blaireau.

Floraison :

De juin à août.

Habitat :

Bois, prairies, endroits caillouteux.

Usage Scientifique :

L’Aconit tue-loup est une plante très toxique. L’absorption de quelques grammes de racine peut être mortelle à cause de l’aconitine qu’elle contient. L’aconitine, une fois dans l’organisme, agit sur le bulbe rachidien et les terminaisons nerveuses. Il n’y a pas d’antidote connu à ce poison.
Par conséquence, son utilisation thérapeutique est restreinte. Elle est utilisée comme analgésique, anti congestif, sudorifique, antirhumatismal et comme sédatif des toux spasmodiques.
Elle est l’une des plantes les plus dangereuses de la flore de France.

Commentaire :

L’Aconit tue-loup bénéfice d’un arrêté de protection départemental dans le Jura et d’une protection régionale en Poitou-Charentes et en Limousin.
L’aconit tue-loup fut utilisée autrefois pour éradiquer le loup et le renard.
Les Renonculacées sont, à des degrés divers, toutes toxiques.

Date de prise de vue : 07/06/2015 - 19/07/2015
Lieu de prise de vue : Les Gallands 26410 Menglon - Forêt d'Ambel 26400 Omblèze


Recherche...interrogation


panoflore

Attention : Le soin par les plantes est une pratique reconnue depuis l'antiquité mais il ne remplace pas une visite chez le médecin.

Dictionnaire


Contient 185 définitions


Floramyno sur smartphone


Explications ici.

À voir...interrogation

bretagne
Bretagne
reunion
Réunion