Mots difficiles : Consultez le dictionnaire accessible depuis le menu ci-contre...

Argiope frelon

Argiope frelon
Argiope bruennichi
Famille : Araneidées
 



Description :

L’Argiope frelon apprécie les endroits bien dégagés et ensoleillés. Cette épeire a une origine méditerranéenne, mais elle a progressivement étendu son aire de répartition sur l’ensemble de l’Eurasie et une partie de l’Afrique. Cette espèce s’est adaptée par des mutations génétiques car elle est dorénavant plus résistante au froid et aux changements climatiques.
La femelle mesure entre 15 et 25 mm de longueur, donc facilement repérable dans les buissons ou les grandes herbes, tandis que le mâle, mesurant entre 4 et 8 mm, est beaucoup plus discret. Elle se tient au centre de sa toile, la tête tournée vers le bas.
Son corps est divisé en 2 parties ; la partie avant formée de la tête et du thorax appelée prosome est d’une couleur gris argenté et la partie arrière ou opisthosome correspondant à l’abdomen est rayée de blanc, de jaune et de noir. Les 2 parties sont séparées par un pédicule.
Les toiles sont de forme circulaire mesurant une trentaine de centimètres de diamètre. On remarque au centre de la toile un motif de soie argentée, en forme de zigzag, appelée stabilimentum. De nombreuses théories sont avancées en ce qui concerne la présence de ce stabilimentum, l’une d’elles étant que ça sert à renforcer la toile.
L’Argiope frelon se nourrit surtout de sauterelles, d’abeilles et de mouches. Ses proies sont immobilisées par l’inoculation, grâce à des crochets (les chélicères), d’un venin paralysant.
Le mâle est souvent dévoré après l’accouplement. La femelle s’accouple avec plusieurs mâles durant la saison de reproduction. Les œufs, entre 200 et 300, sont protégés dans un cocon brunâtre, d’environ 25 mm de diamètre, solidement amarré à la végétation qui l’entoure. Ils vont hiverner à l’abri du gel.
Le Tromatobia ornata est un petit hyménoptère parasite qui pond ses œufs dans les cocons de l’Argiope afin que ses larves se nourrissent des œufs de l’araignée.

Photos NP

Synonymes :

Argiope rayée, Argiope fasciée, Épeire frelon, Épeire fasciée.





Commentaire :

L’Epeire frelon n’attaque que si elle est trop manipulée. Sa morsure est certes douloureuse, mais l’action du venin est sans danger pour l’Homme.
Autre synonyme peu usité, mais significatif : Araignée tigre.

Date de prise de vue : 15/08/2015
Lieu de prise de vue : 70110 Melecey


Recherche...interrogation


panoflore

Attention : Le soin par les plantes est une pratique reconnue depuis l'antiquité mais il ne remplace pas une visite chez le médecin.

Dictionnaire


Contient 185 définitions


Floramyno sur smartphone


Explications ici.

À voir...interrogation

bretagne
Bretagne
reunion
Réunion